patinage artistique

Festival d'émotions pour Anaïs Coraducci

Alain Schafer 21.02.2019 06:00

Disputer un concours sous pression ne semble pas déstabiliser Anaïs Coraducci qui participait à une compétition d’envergure internationale la semaine dernière à Sarajevo, hôte du Festival olympique de la jeunesse européenne (EYOF). Certes, la Cheyroise de 15 ans n’y a pas battu son record de points établi fin octobre au Grand Prix de Zagreb (159,19 points). Mais le contexte n’était évidemment pas le même. «Il y avait beaucoup plus de pression cette fois, avec du monde dans les tribunes pour regarder. C’était assez intimidant et plus stressant que d’habitude, mais j’ai bien réussi à gérer cette situation», se réjouit Anaïs, déjà de retour sur la glace en début de semaine à Turin pour s’entraîner après un passage éclair à la maison en Suisse.

Sujet complet à découvrir dans l'édition de la semaine

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...