Payerne

Le miniterrain de foot attirait trop de monde

Pierre Köstinger 11.07.2018 15:24

«Au départ, on trouvait bien que les jeunes qui venaient jouer là fassent du sport, mais avec l’alcool et les déchets que l’on retrouvait le matin sur le terrain, sans compter les nuisances sonores jusque tard dans la nuit, ça n’allait plus.» Voisin de la place de jeux et du miniterrain de foot du quartier résidentiel du Sansui, à cheval entre les communes de Payerne et Corcelles-près-Payerne, ce père de famille revient sur une situation qui a conduit la commune de Payerne à utiliser les grands moyens.
Fin mai, celle-ci a fait poser de solides croix en rondins, fixées dans cette pelouse de la rue Fin-du-Gibet, et dont l’aménagement récent en synthétique lui en a coûté quelque 40 000 francs. La raison? Dès l’été dernier, l’endroit serait rapidement devenu un lieu de rencontre pour les jeunes de la région, explique le secrétaire municipal de Payerne, Stéphane Wicht. Ceux-ci venaient de manière motorisée, «parfois jusqu’à 40», pour jouer et écouter de la musique.

Sujet complet à découvrir dans l'édition de la semaine

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...