saga

Les vins Burnier, rois du Caucase

Philippe Causse 25.01.2018 06:15

Renaud Burnier savait que le Caucase russe était une terre de vignobles, Maurice Mischler, son professeur à la Haute Ecole d’œnologie de Changins, lui avait déjà mis la puce à l’oreille.
La Russie est même une vieille histoire de famille, une arrière-grand-tante y avait été gouvernante à l’époque des tsars. Mieux, il rencontre sa femme, Marina, lors d’une exposition de peinture organisée dans sa cave.
Fraîchement débarquée à Berne, un master d’économie de l’Université de Moscou en poche, Marina posera ses valises sur les rives du lac de Morat. L’histoire aurait pu s’arrêter là, et les vins Burnier continuer à prospérer comme depuis de nombreuses générations au pied du Mont-Vully. Mais Renaud est un aventurier. Le premier voyage du couple dans le Caucase en 1999 sera une révélation. (...)

  • Suite et plus d'infos dans notre édition de la semaine.

Journal de Morges
  dernière vidéo
Estavayer-le-Lac
Lac de Neuchâtel gelé - Estavayer-le-Lac