incontournable

Pérou, lamas et dix bougies

Rémy Gilliand 07.11.2019 06:14

«Tous les feux sont au vert», lance en boutade Philippe Arrighi, responsable marketing du Comptoir broyard, en regardant son président Sven Clot. Cela fait effectivement bientôt 10 fois en près de 20 années que cette expression est servie à la presse qui s’en délecte ou non à chaque fois. Le Comptoir broyard, c’est donc une affaire qui roule et cela depuis 2001, année de la première édition. Mais mardi, lors d’une conférence de presse, le comité bénévole n’a pas caché que pour monter une telle infrastructure provisoire tous les deux ans sur les terrains de la Confédération, il y avait du pain sur la planche. Et cette année, il a fallu composer avec un site en grande partie remodelé. Suite à la pose par l’armée de clôtures fixes pour son Centre de recrutement, les halles ont été glissées d’une quarantaine de mètres contre la route de Neuchâtel. Les visiteurs bénéficieront d’une nouvelle entrée décalée. «D’autre part, on est passé à près de 140 000 m2 de surface au sol, soit près de 1000 m2 de plus», a relevé Laurent Favre, responsable technique. (...)

  • Suite dans notre édition de la semaine.


Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...