gymnastique

Sous la protection des monitrices

Alain Schafer 09.05.2019 06:00

Elles sont souvent discrètes, mais ô combien efficaces pour encadrer les jeunes gymnastes encore inexpérimentés. Les monitrices n’ont pas ménagé leurs efforts le week-end dernier à Avenches qui accueillait un concours master aux agrès réunissant près de 800 jeunes Vaudoises et Vaudois. Les séries et catégories se sont succédé sans discontinuer durant deux jours dans la salle du collège de Sous-Ville. Un ballet incessant qui contraste avec le calme et la sérénité des coaches.
Les Avenchoises ont le sourire, elles qui évoluent à la maison dans leur salle d’entraînement, sous l’œil attentif de Solenn Valin, l’une des cinq monitrices aux agrès de la société. «Le bilan du groupe est positif avec quatre distinctions remportées sur les 10 filles engagées», sourit Solenn, qui a son truc pour mettre à l’aise certaines de ses protégées qui disputent leur toute première compétition en catégorie C1. «Elles s’imaginent parfois que tout le monde a les yeux braqués sur elles. Je les rassure en leur disant que l’engin est à elles pendant un moment, qu’elles peuvent prendre leur temps comme si elles étaient à l’entraînement, en n’oubliant surtout pas de prendre du plaisir. C’est génial de les voir progresser semaine après semaine.»

Sujet complet à découvrir dans l'édition de la semaine

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...