projet

Un référendum de sourds

Rémy Gilliand 11.10.2018 06:01

L’ordre du jour du Conseil général de lundi dernier n’avait pas beaucoup de chair autour de l’os, mais c’était sans compter sur le feuilleton de la ferme Märki. En mai dernier, le même organe délibérant avait donné un blanc-seing au Conseil communal pour la réaffectation de cette ferme à Châbles. Depuis, on le sait, un référendum a été lancé par des citoyens et a abouti en vue d’une votation populaire prévue le 25 novembre. Autre épisode connu, un des référendaires, José Monney, ancien syndic de Cheyres, a déposé une dénonciation administrative auprès de la préfecture de la Broye. Lundi soir, le syndic Pierre-Yves Dietlin est revenu longuement et par le détail sur cet épineux feuilleton. Dans les grandes lignes, le syndic regrette le manque de dialogue des référendaires, avec le renvoi, notamment d’une séance, prévue ce mardi. «Nous devons nous mettre d’accord sur la place de leur texte, comme du nôtre dans le matériel de vote, sur le tout-ménage invitant la population aux séances d’information. Nous n’avons aucune nouvelle», a réagi le syndic. (...)

  • Suite et plus d'infos dans l'édition de la semaine.

 

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...