Course de traîneaux

Un tapis de feuilles en guise de neige

Alain Schafer 07.11.2019 08:11

«Il n’y a pas de mauvais temps, que des mauvais vêtements». Cette maxime si chère aux «mushers», les meneurs de chiens en bon français, colle parfaitement à la météo pluvieuse qui a sévi le week-end dernier dans le bois de Charmontel où se déroulait une course verte de chiens de traîneau. En attendant la neige et le froid, les participants se sont fait plaisir sur les sentiers forestiers tapissés de feuilles mortes, attelés à un kart, une trottinette, un vélo ou tout simplement à pied (canicross) au départ de Montmagny.

Les conditions mouillées, voire boueuses, ne les ont pas empêchés de s’éclater, leurs chiens encore moins. «La plupart sont comme des gamins devant des flaques, ils en redemandent. C’est plutôt aux meneurs de les freiner», rigole Patricia Zimmerli, responsable de l’organisation. Originaire de La Neuveville (NE), l’Emmentaloise d’adoption a repris l’épreuve à la tête d’un tout nouveau comité et créé le Club suisse de chiens de pulka et traîneau (CSCPT) avec des passionnés. Dans la Broye-Vully, le club dispose de conditions idéales pour mettre sur pied cette épreuve appréciée. «La collaboration est parfaite entre le club, la commune, le garde forestier, la police, les cantonniers, la voirie, les promeneurs et les samaritains d’Avenches, ça facilite beaucoup les choses», se réjouit Patricia, longtemps chargée du chronométrage.

Sujet complet à découvrir dans l'édition de la semaine



Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...