incident

Une fuite de gaz chamboule Cugy

Rémy Gilliand 24.05.2018 18:48

"Nous avons été alarmés vers 14 h pour une fuite de gaz sur un chantier de sondage géothermique d'une villa individuelle", informe Martial Pugin, répondant presse de la police cantonale fribourgeoise. La police a donné une conférence de presse ce jeudi en fin de journée pour faire le point de la situation.

C'est une poche de gaz naturel qui a été percée, à une profondeur d'environ 20 mètres. La pression mesurée était de 4 bars, ce qui est important. Des mesures d'évacuation du quartier du Sécheron ont tout de suite été entreprise par les secours.

Une soixantaine d'habitants ont été évacués et rassemblés à la salle communale de Cugy, dans le calme.

La ligne CFF Payerne - Estavayer-le-Lac a été interrompue et un service de bus mis en place. De mesures de restriction de circulation ont aussi été ordonnées. "Le plus gros risque n'était pas une intoxication, mais une éventuelle explosion", précise le policier.

Les sapeurs-pompiers du CSPI Les Verdières, ainsi que les Centres de renfort d'Estavayer et Morat ont été alarmés, ainsi que le CR de Fribourg et son système de mesures (soit environ 40 soldats du feu). Une ambulance du Centre de secours de la Broye et du Nord vaudois était aussi sur place, ainsi qu'une dizaine de patrouilles de la gendarmerie pour le bouclage hermétique des lieux, dans le secteur nord de la gare. Le syndic, le préfet, des conseillers communaux, ainsi que du personnel communal étaient aussi présents sur place. "C'est ennuyeux, mais fort heureusement, il n'y a pas de blessé et c'est ce qui compte", a commenté le syndic Alexandre Vonlanthen.

Vers 17 h 30, une torchère a été mise en place pour permettre à la poche de gaz naturel de se consommer. La situation est désormais sous contrôle, mais nul ne sait combien de temps il faudra pour évacuer cette poche. Du côté de la salle polyvalente, on a allumé un grill et les saucisses sont ainsi offertes aux "réfugiés momentanés", toujours dans la bonne humeur.

Selon le major Olivier Moduli de l'ECAB, un tel incident ne s'est pas produit dans le canton depuis une bonne dizaine d'années.

Les habitants devraient pouvoir rejoindre leur habitation en début de soirée, selon toute vraisemblance.

(complément suivra - rg - photos Rémy Gilliand)

Journal de Morges
  dernière vidéo
Estavayer-le-Lac
Lac de Neuchâtel gelé - Estavayer-le-Lac