Solidarité

Une laiterie reconvertie en tea-room social

Pierre Köstinger 31.08.2017 06:08

Maxime, Vincent et Anny Godel reconvertissent la laiterie du village de Léchelles en tea-room social pour mieux intégrer les personnes handicapées. «C’est une entreprise privée à but non seulement économique, mais aussi social. L’idée est de soutenir les personnes handicapées en les incluant dans le monde professionnel.» Vincent Godel résume ainsi le concept du nouveau café qu’il s’apprête à ouvrir, avec son épouse Anny, dans l’ancienne laiterie-fromagerie de Léchelles, juste en face de la future salle communale multi-usage. Un endroit, baptisé «Au fil du temps», que le public est invité à venir inaugurer le samedi 2 septembre. Des portes ouvertes sont prévues de 11 h à 14 h, en présence du conseiller d’Etat Georges Godel. Le tea-room fera aussi épicerie, pâtisserie, boulangerie, et proposera également de la petite restauration. Le couple de Diderains travaille depuis un mois et demi pour rénover cette ancienne bâtisse du centre du village, qu’il a rachetée à la société de laiterie de Léchelles en octobre 2016. «Nous avons voulu conserver son authenticité.» La chaudière à fromage en cuivre orne un coin de la pièce et un pan d’ancien carrelage mural a été conservé. De même que le mobilier qui a été confectionné à partir de planches à fromage. Sur 130 mètres carrés, sans compter la cuisine, l’endroit abritera une trentaine de places. Et des terrasses seront installées des deux côtés du bâtiment.Les coûts d’investissement s’élèvent à presque 1 million de francs, précise Vincent Godel. Une boulangère-pâtissière sera engagée ainsi qu’une personne pour le service. L’idée est que des personnes handicapées puissent venir travailler selon leurs capacités. «Trois ou quatre par jour serait l’idéal», note le Diderain. Particularité de ce projet social: il n’est rattaché à aucune institution. 

Journal de Morges
  dernière vidéo
Finale régionale de l’UBS Kids Cup Team à Domdidier HD