inquiétudes

L'annulation de l'opéra d'Avenches fait trembler les autres festivals

Mélanie Gobet 04.01.2017 15:01

«Cette augmentation de coûts nous met dans une situation extrêmement difficile et met en péril notre festival.» Michel Doleires, directeur d’Avenches Tattoo, ne cache pas son inquiétude suite à l’annonce de l’opéra d’annuler son édition 2017 (La Broye du 22 décembre). «Nous ne serons plus que deux pour payer les coûts relatifs à l’installation des gradins, soit 220 000 francs», explique-t-il. Ce qui représente une augmentation d’environ 45 000 francs par manifestation. «Cette charge ne peut pas être supportée par notre budget.» Même son de cloche du côté de Rock Oz’Arènes, qui a connu une édition 2016 difficile en termes de fréquentation et qui a déjà dû puiser dans ses réserves. (...)

  • Suite et plus d'infos dans notre édition de la semaine.

Journal de Morges
  dernière vidéo
64 secondes au Moulin de Payerne