Migrants soutenus au quotidien

asile

«Les deux plus grands souhaitaient participer aux sorties scolaires du Yéti Club de Payerne. Etant donné que l’aîné a un camp de ski prévu dans quelques jours, on a pensé que c’était une bonne chose qu’ils puissent se familiariser avec la neige, mais il a donc fallu leur trouver des équipements de ski.» Président de l’association Un village, une famille à Missy, Nicolas Pilet présente le dernier cas concret vécu dans le cadre de son investissement.
Depuis une année, une trentaine de bénévoles œuvre à l’accueil de la famille Hussein-Ali. Grâce à leur engagement, Manal, la maman, a trouvé un foyer pour elle et ses trois enfants Guevara (13 ans), Shiar (11) et Lahang (6) dans le village de quelque 300 âmes. «Des habitants avaient pris part à une séance d’information organisée le printemps dernier à Grandcour (lire encadré). Face à la crise en Syrie, on s’est dit qu’il fallait faire quelque chose.» (...)

  • Suite et  plus d'infos dans notre édition de la semaine.
Sébastien Galliker 

Edition No 30       jeu 27.07.2017