secours

On cherche des tuyaux pour la relève

Rémy Gilliand 31.01.2019 06:01

En 2017, le SDIS Broye-Vully avait fait sauter toutes les statistiques. Et le commandant Pierre-Yves Jost qualifiait les 365 jours écoulés d’exceptionnels et compliqués. Les années se suivent et se ressemblent, en tout cas pour la lourdeur des activités. Devant un parterre bondé, au Gymnase intercantonal à Payerne, le mercredi 23 janvier, le major a en effet relevé une nouvelle année record en nombre d’interventions pour les sapeurs de la Broye et du Vully, avec 319 interventions, contre 274 en 2017, c’est 45 missions de plus (+16%). Les événements ont été un peu moins «tragiques», on se souvient de la série d’incendies dramatiques de l’année précédente. En 2018, les feux ne représentent «que» 43 cas (-18). Ce sont les éléments naturels qui ont mobilisé le plus les troupes, avec 67 interventions (+34) et on se souvient de la tempête Eleanor le 3 janvier, ainsi que des orages localisés en juillet, sur Payerne. Côté interventions pionniers (désincarcérations), c’est la stabilité (9), tout comme les feux de véhicules ou les alarmes automatiques. Les pollutions, notamment aux hydrocarbures, ont pris l’ascenseur avec 82 alarmes (+25). Cela représente quelque 5280 heures d’intervention (-961). (...)

  • Suite dans notre édition de la semaine.


Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...