Peu profondes, ces zones humides s’assécheront tous les 3-4 ans, ce qui a le bénéfice de supprimer les prédateurs des têtards de reinettes.Photo Mélanie Gobet

Des plans d’eau spécialement conçus pour les reinettes

Les aménagements peuvent passer inaperçus pour les promeneurs qui longeront le Plambois, entre Chabrey et Chammartin, cet été. Mais ces deux plans d’eau, restaurés à l...

>