lutte suisse

Ils vont défendre fièrement les couleurs de la Broye à Landquart

Alain Schafer 22.08.2018 15:58

«On se pose quand même des questions. Comment ça va se passer? Serai-je à la hauteur de l’événement? Sur quels adversaires je vais tomber lors des premières passes?». Ces interrogations, Simon Grossenbacher et Romain Collaud ne sont certainement pas les seuls à se les poser en ce moment. Ce dimanche, les deux Broyards de 16 ans feront partie des 150 garçons-lutteurs à entrer fièrement dans l’arène pour disputer la Fête fédérale des espoirs à Landquart. Un événement auquel ils pensent depuis plus d’une année, au moins. «J’en rêvais déjà en 2015 au moment où se déroulait la dernière édition», confie Romain, qui a mis tous les atouts de son côté pour être prêt au jour J en prenant une semaine de vacances. «J’ai fait l’impasse sur la fête cantonale valaisanne pour éviter toute blessure. J’en ai profité pour bien récupérer et revoir des vidéos afin de peaufiner les derniers détails. Physiquement, je me sens très bien. Mentalement aussi, mais peut-être que la tension va me rattraper quand je serai sur place», sourit-il.
De son côté, Simon se prépare assidûment depuis plus d’une année. «J’ai participé à quasi tous les entraînements collectifs avec la délégation romande et cantonale. Personnellement, j’ai aussi beaucoup travaillé sur ma lutte, en apportant de la diversité dans mes prises. Cela me permet d’avoir plus de réactivité pendant un combat. Voilà, j’ai l’impression d’avoir fait le maximum pour être prêt.»

Sujet complet à découvrir dans l'édition de la semaine

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...