tradition

La saison s’annonce prolifique pour les fruits pressés

Kim de Gottrau 16.08.2018 06:01

Le pressoir communal est en fonction depuis la semaine passée et s’arrêtera vers la fin octobre. Dans ses vieilles entrailles passent pommes, poires, raisins et même des coings. Les clients peuvent faire presser leurs fruits et pasteuriser leur jus. «Certaines personnes ne viennent que pour la presse, expose Christian Gilliand, le gérant-exploitant de ce pressoir depuis trois ans. Ils utilisent ensuite leur jus pour la distillation ou pour faire du vin cuit.» (...)

  • Suite et reportage illustré dans notre édition de la semaine.

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...