Avenches

Restaurer les ruines d'Aventicum, un vrai défi

Ludmila Glisovic 18.07.2019 06:00

Paradis des lézards, les ruines d’Avenches ont surtout l’ambition d’être celui des touristes amateurs d’histoire. Mais voilà, le temps accomplit son œuvre et, année après année, les vénérables vestiges romains subissent les assauts de la nature et de la vieillesse.
Le gel et les plantes, notamment, grignotent les murs des sites. «Les reptiles ne posent pas de problèmes. Il y a même une coronelle lisse qui habite l’enceinte. Un serpent non venimeux, précise immédiatement Thomas Hufschmid, archéologue responsable des monuments des Site et Musée romains d’Avenches. Les plantes, en revanche, occasionnent beaucoup de dégâts.»
En ce qui concerne la végétation, la commune participe à l’entretien, ainsi que le voyer de Payerne pour les zones les plus pentues, essentiellement avec la tonte autour des vestiges. Pour le reste, ce sont les archéologues et les conservateurs restaurateurs qui s’en occupent. Sur les parties restaurées récemment, les pousses sont enlevées par jets à haute pression, à la main ou à la glace carbonique.

Sujet complet à découvrir dans l'édition de la semaine



Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...