conseil général

Un budget déficitaire qui en annonce d’autres plus inquiétants

Isabelle Kottelat 20.12.2018 06:01

«Pour l’Etat, les communes sont des vaches à lait!» Les paroles du conseiller communal en charge des finances Philippe Aegerter résument bien l’ambiance de la séance du Conseil général de jeudi soir à Estavayer-le-Lac. Certes, le législatif a approuvé à l’unanimité des 54 membres présents et au pas de charge le budget 2019; mais avec de l’inquiétude. Pour l’an prochain, il table sur un déficit «pas encore astronimique» de 242 705 francs pour un total de charges de 47 676 490 francs. Mais les prévisions de la planification financière jusqu’en 2013 — premier exercice du genre pour la nouvelle commune — font peur avec des déficits de plus d’un million dès 2021. «Comment ose-t-on présenter une telle planification», s’est insurgé Steve Pillonel (Groupe indépendant).
La faute aux charges liées (les participations à des collectivités publiques). La faute à l’Etat qui charge le bateau des communes, a répondu Philippe Aegerter. Et c’est sans compter les effets de la future réforme fiscale fédérale (en votation au printemps prochain) qui risquent de mettre les communes encore plus en difficulté. (...)

  • Suite et plus d'infos dans notre édition de la semaine.

 

Journal de Morges
  dernière vidéo
Les pêcheurs impuissants face aux cormorans
Les pêcheurs professionnels sont excédés par la prolifération des cormorans sur le lac de ...